Ça vous est déjà arrivé d’avoir une mauvaise surprise en sortant votre pull de la machine qu’il ait rétréci de 15 cm dans la hauteur ou qu’il n’est plus à votre taille et vous ne comprenez pas pourquoi ?

Il n’y’a pas pire que de voir son pull rétrécit après l’avoir lavé en machine.

Vous allez me dire pourquoi le pull rétrécit-il en machine ?

En fait il y’a des milliers de pulls différents, tricotés dans des fils différents, avec des matières différentes. Ils réagiront tous d’une façon différente lors du lavage.

Les matières synthétiques, acrylique, polyester, polyamide, ne bougent pas au lavage même si vous les lavez à une température élevée, c’est à dire plus de 30°.

Les matières naturelles, quant à elles, sont plus sensibles à la chaleur. Mais malgré cela, que vous laviez de la laine ou du coton, la réaction sera différente.

Aujourd’hui nos machines à laver proposent un programme de lavage laine ou lavage délicat. Les pulls en laine mérinos, alpagas, se lavent très bien en machine à une température inferieur ou égale à 20°, au-dessus, ils risquent de rétrécir. Les pulls en coton peuvent être lavés à une température allant jusqu’à 30°.

Les contactes répétitifs avec le tambour de votre machine à laver peuvent accélérer l’usure de votre pull, il est donc important de sélectionner un programme laine ou lavage délicat afin que votre pull ne soit pas mal mené dans tous les sens lors du lavage.

Astuce : Il est conseillé également de retourner votre pull à l’envers avant de le mettre dans la machine, afin que ce soit l’intérieur de votre pull qui soit en contact avec les parois et non pas l’extérieur qui est visible.

 

Lavage à la main ou à la machine

Il est conseillé de laver à la main les pulls en cachemire et en soie, ces matières sont encore plus fragiles et demandent plus de précaution. Si votre pull est de coloris clair et qu’il y’a une tâche dessus, qu’il soit en laine mérinos ou en cachemire, privilégiez un lavage à la main à l’eau chaude (30°) et frottez sur la tâche avec du produit de nettoyage.

On ne lave pas un pull tous les jours, si votre pull n’a pas de tâches, lavez-le après l’avoir porté au minimum 5 fois.

Moi-même je lave mes pulls après l’avoir porté à peu près 8 fois.

Il est aussi important de laver son pull de temps en temps car les fibres doivent être humidifiées afin d’être plus résistantes, ce qui va ralentir le boulochage de votre pull.

               

Astuce : vous lavez votre pull pour le rendre propre, nettoyer les tâches, enlever les odeurs. Si la couleur de votre pull est foncée, ou si elle est claire mais qu’il n’y’a pas de tâches, privilégiez un lavage à froid programme délicat. L’eau et le liquide à linge suffiront pour nettoyer votre pull. Moins votre pull est soumis à la chaleur et aux frottements avec le tambour lors du lavage, plus il durera dans le temps.

 

Le séchage

Comment sécher un pull en laine

Il est fortement INTERDIT de sécher votre pull au sèche-linge, qu’il soit en coton ou en laine. En effet la chaleur dégagée par la machine aura tendance à faire rentrer le fil sur lui-même, et votre pull aura rétréci.

Les machines proposent un essorage, privilégiez un réglage entre 600 et 800 tours par minute maximum.

Après l’essorage, le pull sera encore mouillé, laissez votre pull sécher à plat sur un étendoir ou sur une serviette posée sur le sol. Vous pourrez ensuite le repasser avec délicatesse avec un fer à repasser classique. Attention, ne pas le laisser trop longtemps afin de ne pas abimer le fil.

Comme je vous le disais au départ, tous les pulls sont fabriqués de manières différentes, certains pulls réalisés par des experts soucieux du pull qu’ils fabriquent, d’autres dans un simple but de profit, où la marge et le prix passeront avant tout au détriments de la qualité.

Certains pulls vont donc être plus résistants que d’autres, que vous laviez 5 ou 30 fois. Mais malheureusement je ne suis pas dans les ateliers du monde entier pour vous dire telle ou telle marque fabrique des pulls dans les règles de l’art.

Chez Tricots Jean Marc, nous portons à plein bonheur de réaliser des pulls résistants, qui tombent bien, élégants, confortables, qui tiennent plus ou moins chaud selon la saison. Nous faisons donc attention à respecter toutes les tâches de conception et de production de nos pulls. Ils sont tous lavés et séchés. Le fil est donc déjà rentré sur lui-même et gonflé, et a pris sa forme finale et sera donc encore plus résistant et endurant au lavage.

Comme je vous le disais plus haut , nous fabriquons des pulls dans notre atelier en France depuis 1972, nous avons donc déjà eu affaire aux contraintes de lavage qu’ont pu connaitre nos clients. 
J’espère que ces conseils vous seront utiles dans le futur.  Et j’en profite pour vous dire que je vous enverrai quelques emails ces prochains jours pour vous parler un peu plus de nous, des pulls que nous fabriquons, de notre histoire, du tricot en général …

par Melik Baratian

Effectuez une recherche